Accueil Action recherche Outils méthodologiques Un travail plus spécifique sur la transidentité
PDF Imprimer Envoyer
Les outils méthodologique
L'Amicale du Nid et le GEsT se sont associés pour éclairer, informer et approfondir les concepts et les pratiques liés à la transidentité et à l'intégration des personnes transidentitaires. transidentite

Les acteurs sociaux ont construit une réflexion leur permettant d'appréhender plus justement l'accompagnement socio-professionnel de ce public à fort risque d'exclusion. Cette réflexion a émergé grâce aux apports de connaissances, d'expériences et de témoignages conduisant ainsi progressivement à la production d'un savoir formalisé autour de la transidentité.

Intervention lors de la table ronde  au séminaire organisé par l'Amicale du Nid le 16 novembre 2010

Rapport final transidentité "L'accompagnement des personnes transidentitaires à l'Amicale du Nid" une recherche action menée en 2010 par l'Amicale du Nid en partenariat avec le Groupe d'Etude sur la Transidentité (GEsT)

 

 

L'Amicale du Nid constate un accroissement de l'accueil de personnes « transsexuelles » qui, par conséquent, se questionne sur l'adaptabilité des pratiques professionnelles des intervenants sociaux confrontés à ce public à fort risque d'exclusion sociale. Pour répondre à cette demande particulière d'accompagnement et pour appréhender l'insertion professionnelle des personnes en recherche identitaire, les travailleurs sociaux ont été amenés à réfléchir sur cette problématique dans le cadre d'un groupe de réflexion. L'accompagnement de la démarche de réflexion et de positionnement de l'Amicale du Nid a été assuré par le Groupe d'Etude sur la Transidentité (GEsT) particulièrement sensible à la situation des personnes transidentitaires. Ce groupe d'étude mène une réflexion commune avec des juristes, des travailleurs sociaux, des chefs d'entreprise et des personnes transidentitaires en vue d'intervenir efficacement auprès des employeurs par le biais de l'information et de réduire les processus d'exclusion (notamment celui du monde du travail).

 

La question de l'insertion professionnelle fut centrale parmi les problématiques liées à la transidentité. Mais d'autres points ont été développés, notamment la dimension théorique avec le traitement des différents concepts comme les représentations et les perceptions, la distinction entre l'orientation sexuelle et l'identité de genre, le genre et son impact sur les processus de socialisation, les contextes socioculturel, juridique et médical, la marginalisation et l'exclusion sociale liées à cette problématique, les modifications physiques et les dimensions historiques, sociale et politique de la transidentité. Un autre aspect exploré a été celui de l'expérience de terrain pour le travailleur social (son rôle, ses activités, l'accompagnement qu'il propose) afin de construire, par la suite, une stratégie d'accueil et d'accompagnement à travers la mise en commun des vécus de personnes transidentitaires, de l'expertise des professionnels et associatives et de l'analyse des ouvrages de référence. Il a été aussi question d'analyser des problématiques spécifiques à l'emploi et de mettre en place une stratégie globale de prévention qui prenne en compte les problématiques de santé, les risques d'exclusion sociale et l'insertion professionnelle.