Accueil Diffusion
Diffusion
Le projet « Accès à l'emploi », mené par l'Amicale du Nid, est un ensemble d'actions, de pratiques professionnelles innovantes et d'échanges transnationaux. Cet ensemble forme une « matière » construite et réfléchie qui valorise des pratiques et des connaissances et qui se diffuse progressivement. L'intérêt de capitaliser cette « matière » (savoir ; savoir-faire ; savoir-être) relève de sa diffusion et de son transfert : le « faire-savoir » est une modalité nécessaire pour offrir à d'autres la possibilité d'utiliser ces acquis. orientation2

 


 

Les expériences professionnelles menées dans le cadre du projet amènent un ensemble de savoir-faire et de connaissances qui se doit d'être diffusé. Il s'agit de « faire-savoir » les modalités innovantes, les acquis d'expériences, les résultats de recherches et d'études transnationales, les publications et les rapports dans le but de disséminer les enseignements produits pendant ces actions. Le public ciblé relève des administrateurs, des salariés de l'Amicale du Nid, des institutionnels concernés par la problématique, de la presse, des écoles de travailleurs sociaux et enfin du domaine de la recherche.

 

Un blog a été alimenté pendant le projet pour valoriser les actions menées et discuter de la progression du travail. Cette première démarche qui permet de « faire-savoir » au fur et à mesure de l'avancée du projet a abouti à la création du site internet, outil de diffusion indispensable. Le site héberge toutes les publications parallèlement à leur diffusion en version papier. Il offre aux internautes la possibilité de pointer des actions et/ou des études particulières pour améliorer leurs connaissances et leurs pratiques professionnelles selon des aspects de la problématique qui les intéressent. Les principaux axes de travail que sont la prévention, la formation, l'insertion professionnelle et l'action-recherche sont valorisés et diffusés pour que les acquis soient sans cesse utilisés et toujours transférés.

Plusieurs colloques et journées de travail ont été réalisés, notamment autour de la prévention et de la formation (Itinéraire bis) pour les personnes relais et les partenaires sociaux polonais. Ces actions ont permis la diffusion d'expériences et d'outils de travail. Les communications orales et les résultats de travail d'ateliers forment un ensemble d'enseignements qui comptent parmi la « matière » transférable : la formation d'acteurs sociaux polonais à la prévention des jeunes pendant le projet est envisagé comme une action transférable, ces mêmes acteurs diffusent l'outil auprès de leurs partenaires européens (l'objectif majeur étant la campagne de prévention pour l'Euro de football en 2012).

Pour diffuser au mieux le contenu du colloque à Wroclaw « le phénomène de la prostitution : des portraits, des représentations », les actes du colloque,la restitution des ateliers, et un audio-visuel tourné durant les trois jours de rencontre sont des moyens percutants pour amener un transfert des résultats. C'est également la collaboration transnationale universitaire, les séminaires transnationaux et le séminaire de fin de projet à Paris qui donnent la possibilité de diffuser les résultats du projet. Ce dernier séminaire transnational transmet les connaissances acquises, les résultats obtenus, les démarches et les outils développés en s'appuyant sur l'ensemble des productions écrites et audio-visuelles. Il vise la lutte contre la banalisation des conduites pré-prostitutionnelles et prostitutionnelles et l'accompagnement par réseaux des personnes en conduites prostitutionnelles ou à risques pour l'insertion professionnelle.

Cette diffusion utilise également la sphère des médias afin de les sensibiliser aux réalités de cette problématique pour qu'ils traient de façon moins « sensationnel » les différentes difficultés liées à la prostitution.

 

en 2008

 

Présentation des actions menées en 2008 et 2009

 

But du projet

Permettre l'accès à l'emploi à des jeunes adultes ayant un parcours très déstructuré et ayant ou étant confrontés à des conduites prostitutionnelles, par un accompagnement direct et par un travail approfondi de prévention et de formation des acteurs de l'insertion.

 

Programme de travail

Janvier - mai: Diagnostic préliminaire conduit auprès des écoles de formation sociale sur la prise en compte de la problématique prostitution dans les programmes de formation des acteurs sociaux. Diagnostic réalisé par des étudiants de l'université de Paris V dans le cadre d'un stage à Amicale du nid

 

Entre janvier et juin

• En dépit du fait que la structure ne savait pas si elle serait conventionnée, 3 comités de pilotage ont eu lieu en mars, avril et juin pour être prêts à démarrer avant les vacances si le projet était accepté.

• Une réunion transnationale en mai à Wroclaw pour opérationnaliser le plan de travail fixé dans l'accord transnational.

 

Juillet - décembre

• Elaboration du cahier des charges pour sélectionner le prestataire pour co-élaborer un questionnaire à caractère sociologique, dans le cadre de l'enquête prévue dans le projet pour mieux connaître les leviers et les freins à l'insertion professionnelle des personnes avec ou ayant eu des conduites prostitutionnelles.

• Sélection, en comité de pilotage, début septembre de G. Dambuyant-Wargny chercheure à l'université de Paris 13, principalement parce qu'elle propose d'associer des étudiants 1ère et 3ème année à cette enquête et que cela répond partiellement à la volonté du projet de développer l'enseignement / la réflexion dans les structures de formation des acteurs sociaux.

 

Septembre - décembre

co-élaboration du questionnaire d'enquête à faire passer en France et en Pologne. L'objectif est d'atteindre une centaine de questionnaires exploitables.

Résultat : un pré-rapport en mars 2009 : "Parcours prostitutionnels France - Pologne, entre réalités sociales et projets d'avenir, la place de l'insertion"

• Outillage d'un outil de prévention "Itinéraire bis" développé dans le précédent projet " Se reconstruire et s'insérer " (Equal) pour devenir opérationnel pour former des personnes relais (acteurs de la sphère médico-sociale volontaires pour conduire des actions de primo-prévention et d'orienter si nécessaire vers des structures spécialisées).

 

2 séminaires transnationaux

Les 17 et 18 septembre à Wroclaw séminaire transnational consacré à :

  • La terminologie du domaine
  • La problématique de recherche
  • La méthodologie de recherche
  • Les questions éthiques
  • Le calendrier d'actions

Le 17 novembre à Paris séminaire transnational consacré à :

  • Modifications et validation du questionnaire d'enquête
  • Inauguration des nouveaux locaux de l'amicale du nid Paris
  • Outils de prévention et de formation développés par Amicale du nid
  • Présentation par le Pôle formation, Montpellier et Toulouse

et le 18 novembre à Paris une journée de transmission et de réflexion avec les salariés de l'Amicale du Nid

  • Le phénomène prostitutionnel par Matiada Ngalikpima
  • La prostitution en Pologne par Jacek Kurzepa sociologue université de Zielona Gora
  • La prévention en Basse-Silésie par Dominik Golema Directeur du département des affaires sociales de la Ville de Wroclaw
  • Phases de travail sur le terrain dans les études des phénomènes des socio-pathologies par Wojciech Kurzepa psychanaliste
  • La gestion des difficultés sociales dans les quartiers sensibles Madame Paulin O P H Paris
  • La sortie obligatoire des jeunes majeures (18 ans) des foyers de jeunes par une éducatrice du foyer Clair matin
  • Le contact via Internet avec des personnes prostituées annonces, forum spécialisés...) sœur Rénata Wroclaw.

Avec 4 ateliers

  1. Les nouvelles conduites prostitutionnelles et l'impact sur le projet associatif
  2. La prostitution et les nouvelles technologies
  3. La prostitution et les publics jeunes
  4. L'accompagnement social et les nouveaux partenariats

 

en 2009

Cette année sera plus spécifiquement orientée vers les pratiques d'insertion sociale et professionnelle à Amicale du Nid.


Programme de travail

Janvier - juin

Poursuite de l'enquête auprès des personnes prostituées et exploitation des questionnaires français. Parallèlement, poursuite de la mise en œuvre des ateliers existants et mise en place de nouveaux ateliers (musique, projet professionnel et recherches de solutions avec utilisation de l'informatique) un déplacement en février en Pologne pour finaliser le plan de travail 2009 (1 personne) 1 déplacement (6 personnes) en juin pour définir le programme du colloque prévu en novembre 2009. Outillage pédagogique de l'outil de prévention "Itinéraire bis" afin de pouvoir l'utiliser pour la formation des acteurs relais.

Juillet - septembre

Recherche d'intervenants pour conduire une action recherche autour des pratiques d'insertion à AdN, rédaction du cahier des charges et audition d'intervenants potentiels. Accueil en France du chef de projet polonais pour participer à l'ensemble des activités (et tout particulièrement aux activités de rue) sur les sites AdN et préparer le colloque à Wroclaw en novembre 2009.

Poursuite du travail opérationnel sur les sites concernés.

Formation d'acteurs relais de la sphère sanitaire et sociale / éducation, à l'utilisation d'Itinéraire bis

Séminaire transnationnal les 18 et 19 juin 2009 à Wroclaw

 

Septembre - décembre

Démarrage de l'action recherche "ACORA" conduite par le Collège Coopératif de Paris auquel participe des acteurs sociaux de Paris (2 personnes) du 93 (1 personne) du 34 (1 personne) du 31 (1 personne) du 13 (2 personnes). Le Collège Coopératif a été choisi car l'approche proposée reposait majoritairement sur le savoir et les pratiques des participants à l'action recherche et de leurs collègues. Lors de chaque séance collective, les propos tenus par les participants sont collectés, analysés et transcris dans un "journal de séance" qui est repris individuellement par chacun, puis collectivement lors de la séance suivante pour être enfin validé.

Informations collectives pour les salariés (pas seulement ceux impliqués dans le projet) autour des dispositifs existants en formation professionnelle pour apporter un maximum de solutions à proposer aux bénéficiaires des accompagnements au sujet des groupements d'entreprises pour l'insertion professionnelle. Quand et comment les utiliser ?

Déplacement d'une semaine de G. Dambuyant Wargny (chercheure chef de projet de l'enquête sur les freins et leviers à l'insertion) en Pologne pour finaliser avec l'équipe polonaise les résultats de l'enquête – recherche – publication du rapport final

Nombreux échanges par mail, téléphone... avec la Pologne pour l'organisation du colloque. Travail des intervenants français en individuel et en collectif pour préparer les interventions

Formation à Paris de 15 travailleurs sociaux a l'outil de prévention Itinéraire bis

Colloque à Wroclaw les 25, 26 et 27 novembre 2009 : ce colloque qui a réunit environ 150 personnes : institutionnels, experts, acteurs sociaux et personnes intéressées par cette problématique a été organisé conjointement par la Pologne et la France. Ce fut le premier colloque de ce type en Pologne, d'où une large couverture des médias. Ce colloque a été intégralement interprété simultanément.

Le programme

Le premier jour

  • Introduction par les institutionnels : Ville de Wroclaw, Doyen de l'Ecole de psychologie sociale, président de l'Amicale du Nid et le chef de projet polonais Jacek Kurzepa qui a fait part avec beaucoup d'émotion de son séjour en France et de sa première expérience avec l'équipe de rue au bois de Boulogne.
  • Présentation par des acteurs sociaux polonais et français de "portraits" de personnes prostituées. Le choix avait été fait de couvrir la majorité des types de personnes rencontrées y compris les hommes, alors que ce sujet est assez tabou en Pologne.
  • Intervention sur le thème du rapport des violences subies et de la capacité à réagir par le Dr Kamilia Uzarczyk de l'Académie de médecine de Wroclaw.

 

Deuxième jour

Organisation de 5 ateliers co animés par un Polonais et un Français et un universitaire et un acteur social. Chaque atelier a été reproduit le matin et l'après-midi afin de donner aux participants la possibilité de participer à 2 ateliers.

  • Aller vers animé par Jean-Marc Auguin et joanna Winiarska
  • La prévention Marie-Geneviève Zaroukian, Gil Hérissé et Dr Alijca Lisowka
  • L'accompagnement social par Marcin Drewniak et Rose-Angèle Leroy
  • L'accompagnement vers l'insertion professionnelle par Gisèle Dambuyant et Françoise Mériou
  • Accompagnement des professionnels et des bénévoles par Gisèle Bouget et Jacek Kurzepa

 

En fin d'après-midi, a été organisée une table ronde sur le sujet " les médias et le prostitution " à laquelle ont participé des journalistes (presse écrite et télévision), le responsable de la formation "journalisme" à l'Ecole de psychologie sociale et deux intervenantes de la Fondation Scelles et un de l'AdN Marseille. Ce débat, parfois houleux surtout au cours du débat avec la salle, a été très intéressant, amenant chacun a écouté et à partiellement intégré les arguments des uns ou des autres au sujet des différences entre la réalité vécue par les acteurs sociaux et les publications / diffusions par les médias.

 

Le troisième jour

Intervention sur sa vision du travail en direction de la lutte contre la prostitution par Jean- Sébastien Mallet directeur de la Fondation Scelles

Conclusions et perspectives par Geneviève Duché, Vice-présidente de l'Amicale du Nid.

 


Colloque à Wroclaw " Le phénomène prostitutionnel ... des portraits, des représentations " 25, 26 et 27 novembre 2009 à l'École de Psychologie Sociale Université de Wroclaw

 

en 2010

 

Cette année sera plus spécifiquement orientée vers les pratiques d'insertion sociale et professionnelle à AdN et la recherche pour identifier les problématiques particulières des personnes transidentitaires.

 

Programme de travail

Janvier-avril

Poursuite de l'action recherche "ACORA" avec une organisation un peu différente de 2009: l'action est organisée à deux niveaux afin d'impliquer plus d'acteurs sociaux pour mieux recueillir les pratiques et les questionnements.

Le niveau national qui réunit les participants travaillant dans cette action recherche depuis son début, les niveaux régionaux:

  • La région Nord regroupant la région Île-de-France
  • La région Sud regroupant Languedoc-Roussillon, Midi-Pyrénées et PACA.

Le fonctionnement est organisé à partir d'une à deux rencontres régionales, réunissant les professionnels directement impliqués dans le projet et des collègues de la zone d'intervention concernée suivies par une rencontre nationale au cours de laquelle sont remontées les données recueillies. Après que celles-ci soient analysées, des pistes de poursuite de travail sont élaborées. 5 rencontres nationales ont été programmées au cours de l'année.

L'élaboration du cahier des charges et le choix des chercheurs qui vont accompagner l'action recherche " transidentité " pour identifier les spécificités des problématiques transidentaires.

La poursuite du travail opérationnel dans les sites AdN concernés (aller vers, accompagnement vers l'insertion sociale et professionnelle, ateliers d'accompagnement et de valorisation avec l'ouverture d'un nouvel atelier danse...)

Le début de la préparation de l'évènement de fin de projet, puisque AdN ne proposera pas une continuation de ce projet en 2011, car il est jugé nécessaire de savoir arrêté, même s'il reste des questions sans réponse ou avec des réponses inachevées, afin d'éviter le risque de ne plus produire de l'innovation.

Pour préparer, au niveau de la communication cet évènement le projet a recruté à temps partiel une chargée de communication qui met en forme les documents, les diffuse à un très large public (il y a plus de 1500 personnes qualifiées dans la base de données) et participera à l'organisation matérielle de cet évènement.

 

Mai - septembre

Poursuite d'ACORA, selon le principe décrit dans le premier Quadrimestre

Démarrage de l'action recherche "transidentitaire" à raison d'une réunion par mois pour les participants (4 personnes de AdN Paris, 1 du 92, 4 de PACA, 1 du 31 et 1 du 34). Au sein de ce groupe, il y a des personnes transidentitaires, pour éviter de parler à leur place, mais pour leur laisser la parole consécutive à leur vécu.

Première formation à Wroclaw de sensibilisation et de prévention aux conduites prostitutionnelles pour des acteurs relais. L'équipe française a passé quatre jours en Pologne et a été épaulée par le chef de projet polonais et par des interprètes.

Poursuite du travail opérationnel dans les sites AdN concernés (aller vers, accompagnement vers l'insertion sociale et professionnelle, ateliers d'accompagnement et de valorisation...).

Poursuite de la préparation de l'évènement de fin de projet, élaboration du programme, recherche des intervenants français (les polonais ont décidé des leurs directement).

Travail avec les partenaires polonais pour se partager les interventions et les préparer de façon à ce qu'elles soient complémentaires.

Organisation des deux journées (lieu, interprétariat, outils de communication...)

 

Octobre - décembre


Poursuite d'ACORA avec la dernière rencontre nationale à mi décembre. Le rapport final sera produit au cours du premier trimestre 2011.

Poursuite de l'action "transidentité". Cette action n'est pas terminée, le groupe a encore besoin de quatre réunions pour arriver à l'atteinte de leurs objectifs. L'AdN prend en charge cette part de l'action recherche et le rapport final sera disponible fin avril 2011.

Poursuite du travail opérationnel dans les sites AdN concernés (aller vers, accompagnement vers l'insertion sociale et professionnelle, ateliers d'accompagnement et de valorisation...).

Organisation d'une deuxième formation à Wroclaw pour le transfert de compétences et d'outils à des travailleurs sociaux polonais, axée sur l'éducation à la sexualité. Cette formation a été assurée par l'équipe AdN Toulouse et a été renforcée par le chef de projet et un intervenant polonais et des interprètes.

 

L'évènement de fin de projet


" Le phénomène prostitutionnel...  l'employabilité... vers la vie active"

 

Ce séminaire transnational s'est déroulé pendant deux jours et a été interprété simultanément.

La première journée était ouverte à tous les salariés et administrateurs de l'Amicale du Nid et a été axée sur les aspects professionnels. Elle s'est déroulée dans les locaux de la mairie du 10ème arrondissement de Paris.

 

Programme de la 1ère journée

(voir le programme)

(voir le compte rendu )

  • Discours d'introduction par les institutionnels
  • La prostitution en Europe par Malika Marcovich historienne et consultante internationale
  • Quelles prises en compte des violences sexuelles par le Dr Salmona psychiatre et victimologue
  • La prévention pour les jeunes 13 à 19 ans par l'équipe polonaise de Wroclaw

L'après-midi ont été organisés quatre ateliers (pour répartir les participants dans des groupes autour de 25 à 30 personnes).

 

L'objet de travail était : La prise en compte des violences sexuelles dans le travail de prévention de la prostitution et dans l'insertion des personnes en risque, en situation ou issues de la prostitution.

La synthèse des ateliers a été réalisée avec une méthode informatique, très visuelle (variante d'un mindmapping)

Conclusions et perspectives par G. Duché Vice présidente de AdN

 

La deuxième journée

(voir le programme)

(voir le compte rendu)

 

Cette journée était à destination des personnes extérieures institutionnels, acteurs sociaux, étudiants, en fait toute personne intéressée par la problématique. (environ 130 personnes) La journée s'est déroulée dans les locaux de Eurosites République.

 

Déroulé de la deuxième journée

  • Accueil par le Président de l'Amicale du nid Henri Broche et le directeur du département sanitaire et social de la ville de Wroclaw.
  • Table ronde "Prostitution et société"
    Intervenants : Amélie Maugère docteure en science politique, Sandra Ayad responsable du CRIDES, Fondation Scelles, Geneviève Duché, Vice présidente AdN et Dominik Golema, directeur des affaires sociales de la ville de Wroclaw.
  • Table ronde "Quelle insertion professionnelle pour les personnes dans le cadre du phénomène prostitutionnel ?"
    Intervenants : Christian Hermelin Président du Collège Coopératif de Paris, Philippe Avez, directeur du CD2I 93, Danièle Premel, directrice du Plie Paris Nord - Est, Jolanta Ostrowka, coordonatrice de la ONG "Social Actions Company", Aleksander Samek curateur de justice, Andrzej Kaminski, formateur et acteur social, Jérôme Chastel AdN 92.
  • Table ronde " Quelle spécificité pour les personnes transidentitaires pour l'accès et le maintien dans l'emploi dans le cadre du phénomène prostitutionnel ? "
    Intervenants : Camille Bernard secrétaire national de GesT, Elsa pastor doctorante en sociologie, Pascal Hureau responsable du Pôle National de l'Autre Cercle formation, Anne-Gaëlle Duvochel présidente de GesT et Chantal Larrieu AdN Toulouse.

  • Conclusions et perspectives par Geneviève Duché vice présidente de l'Amicale du Nid